BALNEAIRE : L’ÎLE DE PHU QUOC

phu quoc 2

L’île de Phu Quoc se situe dans le golfe de Thaïlande, sur la côte sud-ouest du Vietnam. C’est la plus grande île du Vietnam, elle s’étend sur 590 km² avec une longueur entre le nord et le sud de 50 km et une largeur de l’ouest à l’est de 20 km. Elle fait partie d’un archipel composé de 22 îles.

L’île Phu Quoc possède un parc national qui couvre environ 70% des terres. Ce dernier offre des chutes d’eau sauvages et des rivières splendides cachées au cœur de la jungle. Il ravit avec ses 929 espèces végétales qui tapissent les sols humides (certaines dates de plus de mille ans) et sa vingtaine d’espèces animales.

On trouve également sur l’île des plages tropicales renommées bordées par des eaux transparentes et turquoises qui permettent la pratique des sports nautiques tels que le snorkeling et la plongée sous-marine ; idéal pour découvrir les magnifiques récifs coralliens préservés de l’île.

Plusieurs plages sont encore à l’état sauvage et offrent une nature brute, forte et très dense qui invitent au ressourcement et à l’apaisement.

Les côtes de Phu Quoc sont fréquentées par les pêcheurs locaux qui traquent le calamar la nuit à l’aide de spots lumineux. Cela donne chaque soir un spectacle nocturne assez époustouflant, avec ces nombreux bateaux illuminés sur la mer et ces ciels étoilés aux paillettes d’argents étincelantes.

Un vrai paradis pour les amoureux de la nature car l’île a préservé son authenticité. Elle n’a en effet pas subit les constructions bétonnées et surfaites pratiquées sur d’autres îles de l’Asie de l’Est.

Phu Quoc invite au bien être, à la détente et aux balades pour mieux découvrir les richesses éparpillées aux quatre coins de l’archipel. On part à la rencontre des locaux dans les petits villages de pêcheurs où la culture de la perle se pratique dans les fermes, où alors dans les villages artisanaux où perdurent des savoirs- faire ancestraux empreints d’identité autochtone.

On découvre sur son chemin les jardins de poivre, on visite les fabriques de saumure de poisson très réputées,  on admire les vestiges historiques, puis on s’immerge dans les marchés colorés pour se laisser pénétrer par l’odeur des douces épices et des parfums colorés provenant des fruits tropicaux, des herbes aromatiques, des produits et cultures originaux.

Les nombreux étals de poisson et de crustacés de grande valeur et de haute qualité donnent la couleur de votre déjeuner et dîner de la journée, avant d’entamer une soirée en compagnie des locaux Vietnamiens pour partager dans la gaieté, un petit verre d’alcool de riz en signe d’amitié sous un soleil couchant éblouissant.

Ainsi, un séjour de quelques jours sur l’île de Phu Quoc permet de se ressourcer avant de reprendre le chemin des terres du Vietnam, avec son peuple, sa vie riche et intense, ses âmes colorées et souriantes irrésistiblement attachantes.

Comment partir au Vietnamhttp://www.onbea-voyage.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s