Archives du mot-clé agences locales vietnamiennes

VILLAGE : KY SON

ky son

Situé au nord du Vietnam, à plus ou moins deux de route de Hanoi, en plein cœur de la campagne vietnamienne, Ky Son Village offre au voyageur de nombreuses opportunités pour découvrir les anciennes traditions et la culture du Vietnam. Le lieu est idéal pour se reposer et faire des balades à pied ou en vélo à travers les nombreuses rizières qui entourent le village. C’est aussi l’occasion de participer aux différentes activités agricoles des villageois pour mieux comprendre leurs modes de travail, découvrir leurs récoltes et s’initier aux us et coutumes au coeur de la campagne vietnamienne. Les opportunités ne manquent pas non plus, pour visiter les charmantes pagodes locales et pour profiter des bienfaits des cultures d’herbes et de plantes qui constituent les traitements traditionnels des nombreuses familles des villages de cette magnifique et splendide région.

Ky Son, invite au bien-être et à la sérénité et comble les amoureux de la nature. Un havre de paix au Vietnam, un vrai régal !

Comment partir au Vietnam en direct? Consultez le site de On’BeaVoyage: http://www.onbea-voyage.com

Publicités

FÊTE ET FESTIVALS : LA FÊTE DE LA MI-AUTOMNE

trung-thu-ha-noi-min

La Fête de la Mi-Automne, Tet Trung thu en vietnamien, est la 2ème plus grande fête du Vietnam après celle du Têt. C’est la fête des enfants, mais les adultes participent également aux festivités. Cette fête symbolise l’unité de la famille et le rassemblement.

On choisie le 15ème jour du huitième mois du calendrier lunaire, qui correspond soit à la fin du mois de septembre, soit au mois d’octobre, là où la pleine lune est la plus ronde et la plus lumineuse de l’année. D’où le nom que l’on donne également à cette grande fête : « La fête de la pleine lune ou le festival de la récolte de la Lune».

A cette occasion, les villes du Vietnam s’habillent de lampions colorés, les échoppes se remplissent de masques en forme d’animaux, d’étoiles, de jouets en papier en forme de tête de licorne, de bateaux, de paniers, d’oiseaux, de mandarins… Et des jouets plus modernes comme des voitures, robots, avions qui illuminent les yeux des enfants ! La cité revêt ainsi  ses plus beaux habits de couleurs et de lumières pour célébrer dans  une ambiance familiale et très joyeuse, la grande fête annuelle des bambins vietnamiens ! 

Pour la petite histoire, avant que la Fête de la Mi-Automne ne devienne la fête des enfants au Vietnam, c’était une fête qui célébrait les récoltes des paysans. En fait, dans les campagnes on avait un rituel : pour savoir si la moisson sera bonne ou pas, chaque année les paysans observaient la pleine lune. Aussi, quand elle était de couleur verte, cela présageait une récolte très mauvaise et donc que le peuple des campagnes souffrirait de la famine. A contrario, si la lune était brillante, cela voulait dire qu’il allait y avoir une excellente récolte !

Pendant la Fête de la Mi-Automne, les enfants vietnamiens déguisés avec de magnifiques masques colorés, chantent dans les rues ou les maisons pour porter chance et prospérité. Puis ils défilent en tenant dans leurs mains des lanternes « Den Keo Quan » (lanterne aux ombres) ou des lanternes « Den Ong Sao » (des lanternes en forme d’étoile), avant de se lancer dans « la danse de la licorne » au rythme des tambourins.

Mais la fête ne serait rien sans les gâteaux de lune ! En effet, la tradition veut que l’on offre pendant toutes les festivités, à la famille, à tous ses proches et à tous ses amis, des gâteaux de lune de forme ronde, symbole d’union : des gateaux Banh Deo (pain de riz gluant farcis en forme de disque lunaire) et des gâteaux Banh Nuong (gâteaux cuits au four farcis de divers ingrédients). Souvent on trouve au cœur de ces deux gâteaux, de la courge confite, des graines de lotus ou de la noix de cajou, des haricots mungo, des œufs salés, du poulet, etc. Pour ce qui est des enfants, la coutume veut elle, qu’on leur offre des cadeaux, plein de cadeaux, encore et encore des cadeaux ! Dans la soirée, c’est lorsque tout le monde est réuni, que l’on fait alors le tour du « Mam co trung thu » (table des victuailles) et que l’on déguste enfin les fameux gâteaux de lune tout en savourant un délicieux thé vert !

banh-trung-thu

Dans les grandes villes, la Fête de la Mi-Automne est l’occasion de grandes foires aux jouets. Se tiennent aussi sur toutes les places et les trottoirs des cités, des spectacles de rue et de nombreux stands d’animations pour les enfants. Les familles, accompagnées de leurs bambins, s’immergent alors dans cette ambiance très joyeuse et chaleureuse, achètent des cadeaux pour leurs petits, mais également des friandises et profitent ainsi, jusqu’à tard dans la soirée, de la deuxième plus grande et plus belle fête du Vietnam !

Comment partir en direct au Vietnam? Consultez le site de On’BeaVoyage:  http://www.onbea-voyage.com

CULTUREL : LE PONT JAPONAIS DE HOI AN

Japanese bridge in Hoi An, Vietnam

Le pont couvert japonais est le site historique et architectural le plus visité de la charmante ville de Hoi An située dans le centre du Vietnam !

Appelé par les vietnamiens « Lai Vien » qui veut dire « le pont des amis des pays lointains », c’est un pont-pagode long de 18 mètres et large de 3 mètres. Construit en 1593, c’est l’un des plus vieux ponts du Vietnam et l’un des mieux conservé.

C’est la communauté commerçante Japonaise de Hoi An, soucieuse de relier son quartier situé à l’est de la ville à celui de leurs amis chinois situé lui à l’ouest, qui fut l’initiatrice de la fondation du pont légendaire.

Le pont couvert japonais est sacré pour les vietnamiens, car il est un des seuls bâtiments de la ville portuaire de Hoi An à n’avoir pas été touché par le terrible incendie survenue dans la cité il y a plus d’une centaines d’années.

On trouve à l’entrée du pont deux statuettes de singes qui indiquent que la construction a débuté pendant l’année du singe. L’autre côté du pont, deux statuettes indiquent quant à elles, que les travaux se sont achevés pendant l’année du chien (en 1595).

Le pont japonais de Hoi An est fait dans un bois sombre très robuste, il est de forme convexe et campe fièrement sur son socle en arc de pierres au dessus d’un des affluents du fleuve Thu Son.  Il est recouvert de tuiles jaunes et vertes et est orné magnifiquement de différents personnages et de dragons sculptés en bois ou en pierre.

On dit que le pont représente le corps d’un monstre géant appelé  « Cu », dont les parties du corps auraient été éparpillées dans plusieurs endroits : la tête en Inde, la queue au Japon et ne resterait plus que son corps à Hoi An, soit le pont ! La pagode qui prolonge le pont aurait été elle, construite pour conserver l’âme du dragon. Mais les habitants de Hoi An disent également que la pagode aurait été bâtit pour vénérer Trân Vu, le génie des marins.

Traverser le pont, c’est revenir pour quelques minutes au cœur de l’époque impériale, celle des mandarins de la petite ville de Hoi An. A l’intérieur du pont, traversé seulement par quelques rayons du soleil, l’ambiance est magique ! Les couleurs ocres jaunes et rouges de sienne confèrent au lieu une ambiance aussi chaleureuse que mystérieuse. Sans parler de l’extérieur du pont qui, à la tombée de la nuit, revêt son manteau de lumières féeriques et magiques pour magnifier de manière sublime, sa façade rosée aux pigments argentés.

C’est un des endroits préférés des jeunes mariés vietnamiens qui aiment s’y rendre et poser devant les flashs pour immortaliser leur amour.

Avis donc aux amoureux de passage ! Si vous voulez joindre votre amour au romantisme du Vietnam, rendez-vous devant le pont japonais de Hoi An ! Ainsi est le Vietnam, un rêve éveillé de toute beauté rempli de mille et unes merveilles exceptionnelles !

Comment partir en direct au Vietnam? Consultez le site de On’BeaVoyage:  http://www.onbea-voyage.com

SITE NATUREL : LA RIVIERE DES PARFUMS

viet-nam-1212256

La magnifique rivière des parfums est un fleuve côtier situé à l’est et au centre du Vietnam.

La rivière des parfums prend sa source au dessus de la ville impériale de Hué, traverse la cité, puis rejoint trente kilomètres plus loin la lagune de Thanh Lam, porte de la grande mer de Chine méridionale.

Le fleuve romantique coule paisiblement entre des paysages somptueux composés d’une végétation verdoyante et dense aux senteurs orientales. On dit que c’est l’odeur des plantes médicinales, qui à l’époque poussaient sur les rives, qui auraient donné le nom à la rivière. Une autre version dit encore que ce sont les fleurs des arbres fruitiers tombant sur la rivière en automne, qui embaumeraient le fleuve et la ville de Hué.

Lorsque l’on navigue sur la rivière des parfums, on aperçoit sur les rives la vie quotidienne des habitants des villages. Mais également celles des artisans occupés à tisser au bord de l’eau, des paniers d’osiers ou en train de confectionner les lampions en papier de soie en vu du festival de Hué… Sur le fleuve, on découvre de nombreuses activités et animations fluviales, on croise des petites embarcations familiales pleines de charme, des sampans, des petits pêcheurs en train de lancer leurs filets, des ouvriers attelés à draguer des ponts de longs bateaux pareils à des vaisseaux, le sable au fin fond de la rivière impériale…. Une multitude de scènes de vie typiques qui confère au lieu un charme indéniable !

Pour naviguer sur la rivière des parfums, il faut se rendre à la splendide pagode Thien Mû. C’est de là que l’on embarque sur ces bateaux si caractéristiques de la région, avec leurs couleurs vives et leurs incroyables figures de proue très originales : des têtes de dragon qui rappellent le majestueux pouvoir royal de la ville ancestrale !

Naviguer sur la rivière des parfums est une très jolie manière de compléter votre visite de la ville de Hué au Vietnam. Parfums et beautés vous guideront sur cette eau paresseuse et vous obligeront, pour un moment, à vivre au rythme élégant et zen de la vie impériale locale. Une aventure riche, poétique et pleine de charme !

Comment partir en direct au Vietnam? Consultez le site de On’BeaVoyage:  http://www.onbea-voyage.com

CULTUREL : MY SON

my-son

C’est un français (Camille Paris) qui a découvert en 1885, l’exceptionnel site archéologique du royaume des Chams : « le sanctuaire de My Son » considéré comme le site Cham le plus important du Vietnam !

L’époustouflante ville antique, construite par le roi Bhadresvaraman à la fin du IVème siècle, est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1999.

Les ruines de l’ancien royaume de Champâ se trouvent dans le centre du Vietnam à l’ouest de la ville de Hoi An,  au cœur d’une vallée entre montagnes et jungles.

Le sanctuaire de My Son était un centre religieux, politique et un lieu de sépulture. Il était constitué de 70 temples et bâtiments érigés sur 142 hectares (entre la fin du IVème et du XIIIème siècle). La guerre du Vietnam aura mis à mal le site, mais une vingtaine de vestiges restent en excellent état.

L’architecture du royaume de Champâ, aux influences Indiennes, est composée de briques rouges et de pierres sculptées d’ornements ou de frises exceptionnellement belles !  Le site possède une grande valeur culturelle et artistique et vous fascinera par son incroyable finesse !

La société Cham, organisée comme en Inde, évoluait en système de castes. Le lieu était donc destiné aux castes les plus prestigieuses, la caste sacerdotale ou bien les monarques qui firent fonctionner le centre religieux pendant 9 siècles avec son déclin.

La société Cham, minoritaire au Vietnam, témoigne de l’influence de l’Inde sur le Vietnam  ; ce qui fait de ces vestiges, un patrimoine à conserver et à protéger. On retrouve d’ailleurs sur la plupart des vestiges, les représentations sculpturales du « lingam », symbole du dieu Shiva, considéré comme le protecteur des Chams, mais également des sculptures des dieux Ganesh, Vishnou

L’apogée de la grande civilisation du royaume de Champa est fascinante ! On peut également retrouver de nombreuses sculptures dans l’exceptionnel musée Cham de Danang qui vous promet, là encore, une épopée culturelle hors du temps !

Comment partir en direct au Vietnam? Consultez le site de On’BeaVoyage:  http://www.onbea-voyage.com

CULTUREL : LA PAGODE BAI DINH

Pagoda_Bai_Dinh

Avec ses 539 hectares, la Pagode Bai Dinh est le plus grand et le plus extraordinaire complexe de temples bouddhistes du Vietnam et de l’Asie de l’Est !

Perchée  à 187 mètres sur une montagne de calcaire à la végétation luxuriante dans la province de Ninh Binh au sud de Hanoï (à l’ouest de l’ancienne cité royale de Hoa Lu), le site est constitué d’un ancien temple de 27 hectares et d’un nouveau temple de 80 hectares.

« Bai » qui veut dire la pratique du culte, et « Dinh » qui veut dire le sommet, la pagode Bai Dinh accueille le visiteur « Au culte du Ciel et de la Terre, du Bouddha et des anges célestes ».

Le site comprend une ancienne pagode, et une seconde plus récente. La 1ère a été construite en 1136 sous la dynastie des Ly (1009-1225). Elle est entourée de 2 grottes : à droite la grotte « Sang » qui signifie « lumière », et à gauche, la grotte « Tôi » qui signifie « sombre ». Dans la grotte « Sang », on découvre des statues bouddhistes, quatre idéogrammes géants et lorsque l’on se rend au fond de la grotte, on a alors la surprise de découvrir une vue panoramique extraordinaire sur la verdoyante vallée située en contrebas du site.

A un kilomètre plus loin, sur le versant de la colline Ba Rau au dessus du lac Dâm Thi et la rivière Hoàng Long,  se trouve la seconde pagode dont la construction a commencé en 2003 et s’est achevée en 2015. Le complexe gigantesque s’étend tout en longueur et est constitué d’un nombre de richesses bouddhistes époustouflantes !

La pogode Bai Dinh détient en fait à elle seule plusieurs records mondiaux : celui de la plus grande statue de bouddha doré d’Asie, celui de la plus grande statue de bouddha de bronze de l’Asie du Sud-Est, celui de la plus grande cloche en bronze du Vietnam, celui de la plus grande pagode du Vietnam, celui du plus grand couloir au sein d’une pagode bouddhiste (le couloir d’Arhat, 3 km), du plus grand nombre de statues (500 statues) et d’arbres Bodhi (100 arbres) au Vietnam

Un site monumental, impressionnant et exceptionnel !

Comment partir en direct au Vietnam? Consultez le site de On’BeaVoyage:  http://www.onbea-voyage.com

VILLE : HO CHI MINH VILLE

saigon-ho-chi-minh-city-1234321

Ho Chi Minh Ville est la ville économique du Vietnam . Ouverte sur l’occident, c’est la ville la plus grande, la plus peuplée, la plus clinquante et la plus moderne du Vietnam ! Frondeuse, frénétique, entreprenante, elle ne cesse de s’accroître et de révéler au monde sa réussite insolente et sa jeunesse fougueuse insatiable remplie d’espoir.

A l’origine, Ho Chi Minh Ville était un petit port de pêche  Khmer (nommé Prey Kor), puis elle devint une ville de peuplement Vietnamien et Chinois sous le règne de la cour impériale des Nguyêns. Plus tard, la ville devenue la capitale de la Cochinchine (connue sous le nom de Saigon), pris à partir de 1887 à 1901, les couleurs de l’Indochine française. C’est seulement à la fin de la guerre d’Indochine (à partir de 1954 avec les accords de Genève) que la ville devint la capitale de la république du Vietnam. A partir de cette période, il faudra attendre la triste guerre (en 1945) et la victoire du nord communiste (le 30 Avril 1975) menée par les troupes de Ho Chi Minh contre le commandement américain siégeant dans le sud tropical, pour qu’enfin la cité acquière son nom final  (en hommage à son héro disparu 5 années plus tôt).

Il reste peu de traces architecturales de la présence des colons français dans la ville, excepté quelques grands monuments dont la fameuse cathédrale en briques rouges, la poste centrale (dont on doit la conception de la charpente métallique à Gustave Eiffel), et  le théâtre (dont l’architecture fût inspirée par le Petit Palais de Paris).

Quand on pense à Ho Chi Minh, on pense également au quartier typique de Cholon (le quartier chinois) qui plonge le voyageur dans la vieille histoire de Saigon, avec notamment son grand marché de gros « Binh Tây » dans lequel il est conseillé de se perdre pour s’imprégner de l’ambiance unique et très animée de la vie des commerçants Chinois.

A l’opposé, pour trouver un peu de calme, rien ne vaut les pagodes et les lieux de cultes religieux aux odeurs d’encens, de tek et de laque noire. Les Vietnamiens aiment s’y rendre pour se ressourcer et pour méditer.

Enfin, pour celui qui souhaite fuir la chaleur de la ville, les musées vous invitent à profiter de leur clim !  Comme le musée de l’histoire du Vietnam qui abrite 1700 objets patrimoniaux. Pour les personnes qui ont qu’en à elles le coeur accroché, un tour au musée de la guerre permet de découvrir des vestiges et des témoignages poignants ! Pour les autres, une séance de photos devant la magnifique mairie de la ville ou devant le splendide palais de la réunification est une belle alternative.

Pendant votre séjour à Ho Chi Minh, vous vivrez au son des milliers de cyclomoteurs, des voitures et des bus qui circulent partout comme des fourmis dans la ville. Il faut en fait attendre le soir pour retrouver un peu plus de calme ; ce moment où les Vietnamiens, après leur journée de travail, se rendent dans les rues de la cité pour se détendre sur une terrasse, autour d’un verre ou dans les restaurants locaux ou mondains. D’autres préfèrent s’attarder sur les places publiques pour profiter de la relative fraîcheur du soir qui recouvre avec légèreté, le coeur bouillant et trépidant de la cité. Pour les plus nocturnes, il existe dans de nombreux quartiers de la ville, des bars et des discothèques très branchés où la nuit promet des rencontres inoubliables !

Concernant les plus romantiques, Ho Chi Minh étant situé au cœur même du confluent de la Rivière de Saigon et du Canal Kinh, un dîner croisière sur l’eau s’impose  ! Dés lors, c’est à bord d’une magnifique jonque que vous naviguerez sur la rivière de Saigon tout en dégustant un repas raffiné et fantastique dans une ambiance « by night » pleine de charme ! Avec comme décor ces immenses bateaux de marchandises amarrés sur les rives, avec ces lumières perçant la nuit, c’est emprunt d’un doux sentiment de nostalgie que vous vous évaderez dans un rêve oriental ambré, scintillant et enchanté !

Enfin, Ho Chi Minh Ville, porte du Delta du Mékong,  vous invite à vous rendre dans le grand sud pour découvrir la nature tropicale et sa vie locale,  et compléter ainsi, votre magnifique et formidable séjour au Vietnam !

Comment partir en direct au Vietnam? Consultez le site de On’BeaVoyage:  http://www.onbea-voyage.com

VILLE : HUE

vietnam-1235944

Hué est par excellence, la ville impériale du Vietnam ! La magnifique cité qui fût l’ancienne capitale du Vietnam de 1802 à 1945, a gardé son caractère aristocratique mandarin de la dynastie des Nguyens, sa délicatesse littéraire, sa finesse intellectuelle et la douceur de sa poésie classique et élitiste.

Situé dans le centre du pays dans l’ancien empire d’Annam, Hué reste profondément attaché à ses traditions, à sa culture religieuse catholique, à son enseignement et de ce fait, reste un centre culturel incontournable à visiter au Vietnam.

Riche de ses origines princières,  la ville de Hué vous fera vous sentir comme un roi et une reine au cœur des enceintes de sa ville historique. Avec son époustouflante Citadelle Impériale, ses tombeaux disséminés au bord de l’eau, ses palais, ses pagodes, sa rivière des Parfums pleine de charme, ses musées… Hué est incontestablement la ville de la passion, du prestige et des traditions !

Le raffinement impérial s’exprime à Hué dans tous les arts, comme dans la musique, la gastronomie, la littérature, la peinture, le théâtre, l’artisanat… Une fourmilière d’expressions aux sons, aux goûts et aux traits raffinés et subtiles que les générations continuent de se transmettre fièrement.

L’ancienne capitale des Nguyens aura connu des épisodes remarquables mettant à l’apogée, son raffinement culturel, son patrimoine historique, architectural et ses arts. Mais elle connut également des périodes plus sombres, comme l’offensive du Têt (le 29 Janvier 1968) conduit par les Vietnamiens du nord  (un massacre qui avait comme but d’éliminer l’élite de la ville et qui fit plus de 2500 victimes). Les Américains quant à eux, bombardèrent la Cité Impériale après que les français en 1885 y mirent le feu.

Malgré ces tristes évènements historiques, Hué a su se relever de ses cendres et conserver la culture, le savoir-faire des lettres, les traditions millénaires de ses familles impériales mandarinales .

Par ailleurs, la ville s’applique quotidiennement à restaurer minutieusement ses vestiges, notamment grâce à l’appui del’Unesco qui a classé la ville de Hué au patrimoine Mondial de l’Humanité. Car les monuments, en plus d’avoir été des cibles de guerres, souffrent d’être particulièrement exposés à la mousson.

Ainsi, pourrais-t’on dire de Hué, qu’elle est à la fois magistrale, distinguée et raffinée, mais qu’elle est aussi la ville courage et porte en elle, une grande fierté et une grande dignité.

Comment partir en direct au Vietnam? Consultez le site deOn’BeaVoyage:  http://www.onbea-voyage.com

ILE : CON DAO

diver-549380

Con Dao « la sauvage », est l’île paradisiaque par excellence ! Un des plus beaux bijoux du Vietnam ! Entourée de côtes déchiquetées, Con Dao possède un charme fou avec ses plages de sable blanc, ses forêts encore vierges , ses bosquets de noix de coco et ses fonds marins extraordinaires !

Con Dao se situe dans le Sud du Vietnam à 230 km de Ho Chi Minh Ville, au coeur d’un archipel composé de 15 petits îlots.  C’est une île préservée qui possède en conséquence peu d’hôtels, peu de restaurants et de centres animés… Que du bonheur pour les amoureux de la tranquilité ! On se rend donc à Con Dao d’avantage pour son calme, la beauté de sa nature primitive avec sa flore et sa faune sauvage, pour profiter de sa mer azurée et limpide, pour farnienter sur la plage, partir pour une partie de pêche où pour plonger à la découverte des fonds marins bleus.

Pour les plus dynamiques, le parc national de Con Dao, avec ses forêts tropicales denses, invitent à la randonnée ou au trek. Quant aux îlots qui entourent l’île, ils donnent l’occasion de très belles excursions en bateau à la découverte de l’archipel mais aussi de l’histoire.  Car Con Dao et ses îlots environnants furent tristement célèbres pour leurs prisons politiques. L’isolement des îles étaient en effet considérées comme des places idéales pour le régime colonial français, puis pour les opposants du Sud Vietnam pour y emprisonner les révolutionnaires Vietnamiens. De ces périodes sombres ont été conservés de nombreuses traces et témoignages. On peut en conséquence visiter plusieurs prisons, un musée dédié à la mémoire appelé le musée de la révolution et  un cimetière. Mais il faut avoir le coeur accroché et ne pas craindre d’avoir le cafard ! Beaucoup de Vietnamiens viennent s’y recueillir.

Enfin, pour les amoureux de la faune, il ne faut absolument pas manquer Bay Can Island pour observer la nuit tombée, accompagnés des Rangers de l’île, l’extraordinaire ponte des tortues ! Emotions garanties pour des souvenirs inoubliables !

Bref, Con Dao, c’est l’île des merveilles, une destination à découvrir les pieds dans l’eau, la tête dans les nuages !

Comment partir en direct au Vietnam? Consultez le site deOn’BeaVoyage:  http://www.onbea-voyage.com

SITE NATUREL : LE LAC BA BE

lac ba be vietnamLe lac Ba Be entouré par le Parc National, se situe dans le Grand Nord Vietnamien à 240 km de Hanoï. C’est un endroit unique et féerique à visiter absolument ! Ici les barques naviguent paisiblement sur des eaux limpides et bleues émeraudes, entre des flancs de montagnes grandioses et impressionnants !

Considéré comme faisant partie des 20 plus beaux lacs du monde, le lac Ba Be se niche dans un cadre naturel sauvage époustouflant de beauté ! Divisé en 3 parties, en 3 petits lacs communicants, le lac d’une superficie totale de 500 ha est bordé de grottes (telles la grotte de Puong et de Hua Ma), de cascades spectaculaires (comme la cascade de Ta Ken), de rivières, de hautes falaises, de pics et de crêtes, de vallées, de forêts primitives luxuriantes et de villages typiques habités par les ethnies minoritaires Vietnamiennes, dont les plus connues sont les Tays, les Dzaos et les H’mongs.

Le lac Ba Be qui s’étend sur 9 km de long et sur 100 à 1800 mètres de large au coeur d’une impressionnante forêt tropicale, invite à la randonnée et au trek, aux excursions en bateau et à la contemplation. C’est l’endroit idéal pour les amoureux de la nature et pour ceux qui recherchent le calme et l’authenticité au Vietnam.

La beauté du lac Ba Be est telle qu’on lui a donné un surnom : « la Baie d’Halong dans les montagnes ». Pour profiter pleinement du cadre naturel de ce site exceptionnel et de ses peuples locaux, le mieux est de loger chez l’habitant. Cela vous donnera l’occasion de partager des moments uniques avec les familles si chaleureuses et tellement accueillantes, de vous initier à leur vie quotidienne et à leurs activités locales comme la riziculture, la pêche traditionnelle, et de découvrir leurs coutumes ancestrales. Une aventure hors norme vous attend !

Le Nord Vietnam est assurément la région la plus puissante et la plus authentique du Vietnam…. c’est la force et le charme.

Comment partir en direct au Vietnam? Consultez le site de On’BeaVoyage:  http://www.onbea-voyage.com

FÊTES ET FESTIVALS : LE VU LAN

Capture vu lan

Aujourd’hui, c’est la fête de Vu Lan au Vietnam, alors bonne fête de Vu Lan à tous les Vietnamiens et à toutes les Vietnamiennes !

Chaque année, à cette occasion, le peuple Vietnamien organise une cérémonie pour célébrer leurs parents vivants ou partis. C’est en fait la fête des mamans et des papas mais à la manière Vietnamienne ; elle trouve ses origines dans le culte des ancêtres.

Le jour de Vu Lan veut que toutes les âmes puissent se retrouver sur terre et que l’on aide celles perdues des ancêtres à retrouver le chemin jusqu’à la terre.

Pour exprimer leur gratitude envers leurs parents, les Vietnamiens se rendent dans les pagodes ou se recueillent sur les autels des ancêtres. Les femmes portent une rose rouge sur leurs habits si leurs parents sont en vie, une rose blanche s’ils sont décédés.

La fête de Vu Lan, fête des pardons des Trépassés, à l’origine bouddhiste, est devenue une tradition pour tous ; c’est une journée culturelle importante  et une journée de recueillement très émouvante pour tout le peuple Vietnamien.

Comment partir en direct au Vietnam? Consultez le site de On’BeaVoyage:  http://www.onbea-voyage.com