Archives du mot-clé Ho Chi Minh Ville

VILLE : HO CHI MINH VILLE

saigon-ho-chi-minh-city-1234321

Ho Chi Minh Ville est la ville économique du Vietnam . Ouverte sur l’occident, c’est la ville la plus grande, la plus peuplée, la plus clinquante et la plus moderne du Vietnam ! Frondeuse, frénétique, entreprenante, elle ne cesse de s’accroître et de révéler au monde sa réussite insolente et sa jeunesse fougueuse insatiable remplie d’espoir.

A l’origine, Ho Chi Minh Ville était un petit port de pêche  Khmer (nommé Prey Kor), puis elle devint une ville de peuplement Vietnamien et Chinois sous le règne de la cour impériale des Nguyêns. Plus tard, la ville devenue la capitale de la Cochinchine (connue sous le nom de Saigon), pris à partir de 1887 à 1901, les couleurs de l’Indochine française. C’est seulement à la fin de la guerre d’Indochine (à partir de 1954 avec les accords de Genève) que la ville devint la capitale de la république du Vietnam. A partir de cette période, il faudra attendre la triste guerre (en 1945) et la victoire du nord communiste (le 30 Avril 1975) menée par les troupes de Ho Chi Minh contre le commandement américain siégeant dans le sud tropical, pour qu’enfin la cité acquière son nom final  (en hommage à son héro disparu 5 années plus tôt).

Il reste peu de traces architecturales de la présence des colons français dans la ville, excepté quelques grands monuments dont la fameuse cathédrale en briques rouges, la poste centrale (dont on doit la conception de la charpente métallique à Gustave Eiffel), et  le théâtre (dont l’architecture fût inspirée par le Petit Palais de Paris).

Quand on pense à Ho Chi Minh, on pense également au quartier typique de Cholon (le quartier chinois) qui plonge le voyageur dans la vieille histoire de Saigon, avec notamment son grand marché de gros « Binh Tây » dans lequel il est conseillé de se perdre pour s’imprégner de l’ambiance unique et très animée de la vie des commerçants Chinois.

A l’opposé, pour trouver un peu de calme, rien ne vaut les pagodes et les lieux de cultes religieux aux odeurs d’encens, de tek et de laque noire. Les Vietnamiens aiment s’y rendre pour se ressourcer et pour méditer.

Enfin, pour celui qui souhaite fuir la chaleur de la ville, les musées vous invitent à profiter de leur clim !  Comme le musée de l’histoire du Vietnam qui abrite 1700 objets patrimoniaux. Pour les personnes qui ont qu’en à elles le coeur accroché, un tour au musée de la guerre permet de découvrir des vestiges et des témoignages poignants ! Pour les autres, une séance de photos devant la magnifique mairie de la ville ou devant le splendide palais de la réunification est une belle alternative.

Pendant votre séjour à Ho Chi Minh, vous vivrez au son des milliers de cyclomoteurs, des voitures et des bus qui circulent partout comme des fourmis dans la ville. Il faut en fait attendre le soir pour retrouver un peu plus de calme ; ce moment où les Vietnamiens, après leur journée de travail, se rendent dans les rues de la cité pour se détendre sur une terrasse, autour d’un verre ou dans les restaurants locaux ou mondains. D’autres préfèrent s’attarder sur les places publiques pour profiter de la relative fraîcheur du soir qui recouvre avec légèreté, le coeur bouillant et trépidant de la cité. Pour les plus nocturnes, il existe dans de nombreux quartiers de la ville, des bars et des discothèques très branchés où la nuit promet des rencontres inoubliables !

Concernant les plus romantiques, Ho Chi Minh étant situé au cœur même du confluent de la Rivière de Saigon et du Canal Kinh, un dîner croisière sur l’eau s’impose  ! Dés lors, c’est à bord d’une magnifique jonque que vous naviguerez sur la rivière de Saigon tout en dégustant un repas raffiné et fantastique dans une ambiance « by night » pleine de charme ! Avec comme décor ces immenses bateaux de marchandises amarrés sur les rives, avec ces lumières perçant la nuit, c’est emprunt d’un doux sentiment de nostalgie que vous vous évaderez dans un rêve oriental ambré, scintillant et enchanté !

Enfin, Ho Chi Minh Ville, porte du Delta du Mékong,  vous invite à vous rendre dans le grand sud pour découvrir la nature tropicale et sa vie locale,  et compléter ainsi, votre magnifique et formidable séjour au Vietnam !

Comment partir en direct au Vietnam? Consultez le site de On’BeaVoyage:  http://www.onbea-voyage.com

Publicités

ILE : CON DAO

diver-549380

Con Dao « la sauvage », est l’île paradisiaque par excellence ! Un des plus beaux bijoux du Vietnam ! Entourée de côtes déchiquetées, Con Dao possède un charme fou avec ses plages de sable blanc, ses forêts encore vierges , ses bosquets de noix de coco et ses fonds marins extraordinaires !

Con Dao se situe dans le Sud du Vietnam à 230 km de Ho Chi Minh Ville, au coeur d’un archipel composé de 15 petits îlots.  C’est une île préservée qui possède en conséquence peu d’hôtels, peu de restaurants et de centres animés… Que du bonheur pour les amoureux de la tranquilité ! On se rend donc à Con Dao d’avantage pour son calme, la beauté de sa nature primitive avec sa flore et sa faune sauvage, pour profiter de sa mer azurée et limpide, pour farnienter sur la plage, partir pour une partie de pêche où pour plonger à la découverte des fonds marins bleus.

Pour les plus dynamiques, le parc national de Con Dao, avec ses forêts tropicales denses, invitent à la randonnée ou au trek. Quant aux îlots qui entourent l’île, ils donnent l’occasion de très belles excursions en bateau à la découverte de l’archipel mais aussi de l’histoire.  Car Con Dao et ses îlots environnants furent tristement célèbres pour leurs prisons politiques. L’isolement des îles étaient en effet considérées comme des places idéales pour le régime colonial français, puis pour les opposants du Sud Vietnam pour y emprisonner les révolutionnaires Vietnamiens. De ces périodes sombres ont été conservés de nombreuses traces et témoignages. On peut en conséquence visiter plusieurs prisons, un musée dédié à la mémoire appelé le musée de la révolution et  un cimetière. Mais il faut avoir le coeur accroché et ne pas craindre d’avoir le cafard ! Beaucoup de Vietnamiens viennent s’y recueillir.

Enfin, pour les amoureux de la faune, il ne faut absolument pas manquer Bay Can Island pour observer la nuit tombée, accompagnés des Rangers de l’île, l’extraordinaire ponte des tortues ! Emotions garanties pour des souvenirs inoubliables !

Bref, Con Dao, c’est l’île des merveilles, une destination à découvrir les pieds dans l’eau, la tête dans les nuages !

Comment partir en direct au Vietnam? Consultez le site deOn’BeaVoyage:  http://www.onbea-voyage.com

CULTUREL: TEMPLE CAO DAÏ

Temple Caodai à Tay Ninh

Ce magnifique temple caodiste ou cao daï, se situe dans la localité de Tây Ninh à une centaine de kilomètres de Ho Chi Minh Ville (2h30 de route). Le temple Vietnamien de Tây Ninh est le siège de la religion Ca odaï.

Cao dai signifie « place de choix ». Les travaux du temple ont débuté en 1927 et se sont achevés en 1955.

Le caodaïsme s’inspire de plusieurs mouvements spirituels comme le taoïsme, le bouddhisme, le confucianisme, le christianisme, et diverses autres religions. Ce mouvement a été crée en 1926 au Vietnam par Chien Van Ngo, un Vietnamien qui a travaillé pour l’administration française en tant qu’officiel.

Au Vietnam, le caodaïsme  est considéré comme  étant un mélange de religions et de sectes qui impose des principes stricts. En effet, les adeptes du caodaïsme n’ont pas le droit de consommer de l’alcool, ils doivent également suivre un régime végétarien et ont interdiction totale d’avoir des relations sexuelles.

Le temple, d’aspect assez kitsch à cause de ses nombreuses couleurs éclatantes, s’inspire de l’architecture des cathédrales et des pagodes.  Il mesure 140 mètres de long, 40 mètres de large et 36 mètres de haut.

Lorsque l’on rentre dans le temple, on aperçoit une énorme fresque sur laquelle est représenté les 3 guides spirituels : Nguyên Binh Khien (un professeur Vietnamien),  Sun Yat Sen (un nationaliste Chinois) et enfin, notre cher poète Victor Hugo.

Le symbole du Cao Dai, un triangle enfermant un œil divin, est dessiné sur tous les vitraux du temple. Quand à la voûte étoilée, elle est soutenue par 18 colonnes, toutes recouvertes de dragons. De nombreuses statues de différentes religions sont disséminées un peu partout dans le temple.

Le temple caodiste du Vietnam est ouvert tous les jours de la semaines et célèbre 4 messes par jour d’une durée de 45 minutes chacune (à 6h00, à 12h00, à 18h00 et à minuit).

La religion caodiste à plusieurs adeptes dans le monde, notamment en Europe, en Australie et aux Etats-Unis.

Comment partir au Vietnamhttp://www.onbea-voyage.com

CULTURE : LE THE

Plantation de thé vert 2

Le thé est cultivé au Vietnam depuis plus de 3000 ans. 30% des champs de thé appartiennent à l’état. Les 70% restants sont de petites plantations paysannes. Dans le nord et le centre du pays, la culture du thé contribue à offrir une vie plus aisée aux personnes pauvres.

Le thé vert est très populaire au Vietnam et il est particulièrement apprécié pour sa faible teneur en caféine. C’est la boisson traditionnelle du Vietnam et on la consomme à n’importe quelle heure de la journée et n’importe où. Le thé Vietnamien constitue un art de vivre, rassemble les gens, est l’occasion d’une pause et invite à la discussion ou même à la méditation.

Le thé au Vietnam se boit ordinairement dans de petites tasses, sans sucre et sans lait ce qui lui confère ce léger goût amer. On le consomme également glacé, avec des glaçons et du jus de citron.

Depuis toujours, les Vietnamiens ont l’art de parfumer le thé. Les différences espèces de fleurs utilisées, comme le jasmin, le lotus, le chrysanthème… contribuent à apporter aux thés des arômes très rares, raffinés et remarquablement originaux. Pour obtenir un kilo de thé parfumé, il faut une centaine de fleurs et recourir à des méthodes de travail très longues et minutieuses, ce qui explique son prix élevé.

Tous les ans, pendant la fête culturelle du thé Vietnamien, le thé est célébré à Ho Chi Minh Ville, Hanoi et dans la jolie ville de Dalat. Le thé étant considéré comme une véritable richesse culturelle, une association s’est crée en 1988 (VITA : Association du Thé du Vietnam) pour protéger les producteurs Vietnamiens.

Comment partir au Vietnamhttp://www.onbea-voyage.com

Activité sportive: le golf

golf-83878 - Copie

Au minimum, le Vietnam compte 25 terrains de golf regroupés dans plusieurs clubs. On peut citer pour exemples : 5 parcours de 36 trous, 12 parcours de 18 trous, 3 parcours de 9 trous, 4 parcours de championnat, et bien d’autres terrains encore.

Lorsque l’on se situe dans le nord, on peut bénéficier des services d’un club de golf très prestigieux, de classe mondiale offrant 2 parcours de 18 trous. Niché dans la montagne, il offre aux golfeurs, des paysages poétiques, des reliefs magiques et des lacs majestueux. Le club est fréquenté par des golfeurs venant de 26 pays, des ambassadeurs, des investisseurs, des diplomates, des chefs d’entreprise, etc. Il compte 1500 adhérents au total.

Le parcours le plus difficile du Vietnam, est sans conteste celui qui se trouve à une cinquantaine de kilomètres de Hanoï dans le nord du pays. D’une superficie de 325 hectares, il offre 36 trous.

Pour les voyageurs et sportifs adeptes du grand air, le Vietnam offre un parcours de golf situé sur les hauts plateaux à 1500 mètres d’altitude, dans une région composée de chutes d’eaux, de lacs, de vallées fleuries et de grandes prairies luxuriantes. On y trouve également des chalets de style savoyards mais aussi des maisons basques. Il y a même une cathédrale française ! Le terrain de golf de cette région est le plus ancien du Vietnam. Il a été construit en 1920 pour Bao Dai le dernier empereur du pays. Ce golf est considéré comme ayant la 2ème plus belle architecture de tous les terrains de golf du Vietnam. Il offre 18 trous aux normes internationales et le sol est recouvert de l’herbe Bent, considérée la meilleure des herbes pour le golf aux Etats-Unis.

A contrario, si vous préférez la mer, choisissez ce golf Vietnamien situé dans le centre du pays, classé 3ème meilleur terrain de golf de l’Asie. Aménagé en forme de voûte pour épouser le cadre naturel du littoral, le terrain est parsemé d’arbres verts originaux et de dunes de sable de différentes formes qui donnent à ce parcours un exotisme incroyable.

Si vous allez dans le sud, vous découvrirez le parcours de golf du Vietnam le plus original, avec sa manière atypique de vous proposer de débuter le parcours avec 4 tees. Le terrain est recouvert d’une graminée de bord de mer, le Paspalum qui permet d’avoir des greens et fairways verts toute l’année. L’autre originalité du site, c’est qu’il est équipé d’un système de luminaires qui vous permet de jouer toute la nuit. La totalité de tous ces équipements modernes auront nécessité un investissement de plus de 5 millions de dollars.

Mais le meilleur terrain de golf du Vietnam est incontestablement celui situé à une trentaine de kilomètres de Ho Chi Minh Ville. Il s’étend sur plus de 350 hectares, offre 18 trous et son emplacement privilégié sur les hautes collines garantit un climat frais toute l’année. L’eau représente 2/3 du terrain. Le terrain est réputé pour ses pelouses verdoyantes, ses chemins à travers les palmiers, ses lacs artificiels, ses cascades, ses rivières et ses montagnes. Ce golf est considéré proposant le parcours le plus moderne et le plus beau au Vietnam.

Toujours dans la région, au nord de Ho Chi Minh Ville cette fois-ci, on accède à un autre golf de 27 trous de renommée mondiale. D’une superficie de 104 hectares, il possède 14 lacs, de magnifiques allées bordées d’arbres splendides. Particularité : 9 trous se trouvent dans un décor de désert, avec des pierres, des cactus et des arbres secs. L’ensemble du terrain ressemble à une montagne ondulante.

Enfin, pour ceux qui aiment la vie sur les îles, un nouveau terrain de golf a été inauguré en mai 2011. La particularité de ce golf, c’est qu’à chaque emplacement de trou vous pouvez voir la mer. Conçu par un architecte américain, ce golf est un chef d’œuvre d’ingéniosité et de beauté. Le troisième trou, quant à lui, offre une longueur de 172 mètres avec une plage magnifique en guise de décor naturel.

Il y en a donc pour tous les goûts !

Partir faire du golf au Vietnamhttp://www.onbea-voyage.com/quelques-idees/voyage-golf

LIVRE : ENFER ROUGE MON AMOUR

Capture pochette livre enfer rouge mon amour

« Enfer rouge mon amour » est l’histoire vraie et poignante de Lucien Trong, un Vietnamien envoyé dans les camps de rééducation après le départ des troupes américaines dans le sud du Vietnam en 1975 ; quand Saigon devint Ho Chi Minh Ville.

A travers son récit, nous comprenons mieux cette période tragique que le Vietnam a traversé, et comprenons mieux aussi que le peuple Vietnamien puisse avoir envie de pardonner, en revanche, qu’il ne puisse pas oublier.

Lucien Trong a publié son livre en 1980 et a décidé de le mettre en accès libre pour le grand public sur son site internet afin que ces drames puissent un jour être reconnus. Cliquez sur ce lien pour télécharger gratuitement le livre « Enfer rouge mon amour »:  http://enferrougemonamour.free.fr/Enfer%20rouge%20mon%20amour.pdf

Lucien Trong témoigne des camps de travaux forcés où il aura été emprisonné pendant 3 ans et demi. Il raconte aussi les boats people, le courage de ce peuple Vietnamien et l’amour qu’il portait à son ami rencontré dans l’horreur des camps et qu’il devra laisser au Vietnam lorsqu’il décidera de se réfugier en France où il réside encore actuellement.

Un récit bouleversant à lire et à partager absolument !

Comment partir au Vietnam? Consultez le site de On’BeaVoyage : http://www.onbea-voyage.com